Championnat d’Europe 2013 (Suisse)

octobre 14, 20131 Comment

Retrouvez l’ensemble des photos sur le site web: http://photos.p-f.ch

Après une super saison plein de rebondissements pour Sonic et moi même, celle ci se termine tout doucement.
Les dernières grosses échéances pointent le bout de leur nez et parmi elles les championnats d’Europe.

En cette année transitoire c’est un peu plus décontractée que nous nous sommes présentés. Pas de recherche de podium à tout prix avec Sonic qui montre quelques gros signes de lassitude.

IL fait froid, il pleut, le terrain est détrempé, glissant: voilà les conditions que nous avons découvert une fois arrivé sur place. Si les conditions sont idéales pour assurer le spectacle en caniVTT, elles le sont un peu moins pour passer un bon week-end confortable….. et ce n’était que le début des galères.

Après une première journée passée à faire des formalités administratives (inscriptions, vétérinaire, recherche des heures de départ), après une première reconnaissance sans chien puis une 2ème avec Nerka en configuration course j’ai pu profiter d’une bonne douche chaude dans le camping car… la première et la dernière de mon week-end puisque le camping car a terminé cette première journée avec une panne électrique (plus de chauffage, plus d’eau, plus de lumière…. à nous les nuits froides, les douches à l’eau froide… )
Bilan de cette première journée:
– des retrouvailles puisque ces championnats sont aussi l’occasion de retrouver des français ou même des étrangers, qui habitent loin et que je n’ai pas souvent l’occasion de retrouver
– une Nerka PHENOMENAL en caniVTT qui relance, va de l’avant et ne lâche jamais rien. Une chienne hargneuse  😈 et plein d’énergie qui manque encore d’entraînement et de métier mais qui promet des jours meilleurs. La première fois qu’elle courrait une si longue distance et pourtant jusqu’à la fin elle cherchait à rattraper les personnes devant nous. Impossible de l’arrêter pour la laisser souffler, madame préfère travailler 😛
– un parcours idéal car TRES glissant et technique avec malheureusement des portions plus roulantes où je sais déjà que Sonic souffrira et où nous perdrons de nombreuses secondes.

Retrouvez l’ensemble des photos de Laurence Junod sur son site web: http://khafy.ch/index?%2Fcategory%2F687-ecf_2013

Première journée:

Départ 10h50, un Sonic égale à lui même. Un stress monstrueux au départ mais heureusement pour moi une personne est là pour m’aider à le porter jusqu’à la ligne de départ (Merci Benoît LANCON). Une fois au travail je retrouve mon Sonic.
Aucune faute de parcours, un Sonic aux ordres mais pas de niac excessive pour cette première journée.
A l’issue de cette première manche nous terminons 4ème avec 16 secondes sur la 3ème. Je sais alors que Sonic s’est un peu économisé et à gardé du jus sous les pates pour le lendemain. Il pleut encore et encore et le terrain ne peut qu’être plus glissant ce qui est de bonne augure pour notre petit binôme qui se démarque d’avantage dans les parcours techniques que physiques et rapide.
C’est plutôt optimiste que nous achevons donc cette première journée.


Retrouvez l’ensemble des photos de Chantal D. : http://www.flickr.com/photos/101747796@N06/sets/72157636546640546/

Deuxième journée:

 départ 8h50. Après une mauvaise nuit (le bruit de la pluie, le froid dans le camping car, le stress de la course) il faut se lever à 6h30, sortir les chiens dans l’ombre (à force d’utiliser les lampes frontales pour compenser le manque de lumière dans le camping car, je me retrouve sans lumière), mettre en place le home traîner pour s’échauffer, enfiler les vêtements froid et détrempés de la veille car rien n’a pu sécher dans le nuit par manque de chauffage dans le camping car. Si je suis un peu démotivée à l’idée de devoir retourner pédaler dans cette gadoue de manière aussi matinal, il semble qu’il n’en est rien pour Sonic qui voit arriver le harnais avec plaisir!
Un départ toujours aussi difficile pour Sonic qu’il faut à nouveau porter jusqu’à sa ligne de départ et puis un départ un peu timide de la part de Sonic mais au bout de quelques dizaines de mètres je sent un chien motivé devant le VTT ce qui a pour effet de me remplir d’espoir et me donne une niac d’enfer!
Malheureusement cela sera de trop courte durée.
Afin que vous compreniez bien ce qu’il s’est passé je vais vous expliquer mon point de vu concernant le premier virage en épingle au milieu des champs puis le point de vu de Sonic.

Mon point de vu:
une ligne droite assez roulante puis un virage en épingle qui permet de remonter dans un champ ultra gadouilleux et glissant. C’est alors au tour de Sonic de m’aider dans cette portion montante, le virage en épingle fait perdre beaucoup d’énergie et la relance et difficile mais c’est ainsi qu’est fait le parcours. La veille Sonic n’avait commis aucune erreur de direction et c’est donc très sereine que j’aborde cette première difficulté. Le chien avance fort sur la ligne droite avant le virage, il ne faut perdre aucune seconde je prévoit donc une virage un peu rapide en dérapage suivi d’une relance avec un braquet un peu gros mais sachant que Sonic me fait un boulot extra et qu’on est que dans les 400premiers mètres du parcours je sais que je vais pouvoir compter sur lui dans ce moment un peu délicat. Je ne freine surtout pas et j’attaque même plutôt fort en direction du virage. La longe de Sonic est détendue ce qui est normal sur ces portions roulantes mais je me refuse d’avancer plus vite en préférant laisser le chien bien devant le VTT et ne générer aucun stress stress chez lui. Ca n’annonce tendu mais largement faisable, autant profiter de mon équilibre et ma technique pour faire la différence. (c’est déjà ainsi que j’avais passé les virages)
Le point de vu de Sonic!
 » On arrive dans cette ligne droite monstrueuse. ultra motivé comme toutou, j’ai envie de faire la course. Hier j’avais juste envie de travailler pour faire plaisir à ma maîtresse mais je sais qu’elle a envie de gagner des secondes alors je veux lui faire plaisir. Je donne un maximum sur les 400premiers mètres qui sont pourtant trop roulant pour moi. le virage en épingle arrive, il n’est plus qu’à 50 mètres et je sais que derrière il va falloir travailler dur pour essayer d’avancer vite. Je reconnais bien ce passage…. je couperais bien le virage pour qu’il ne soit plus en épingle et qu’on gagne un peu de temps mais les organisateurs ont mis 3 rangés de rubalise le long du chemin et cela sur plus de 40mètres avant ce fameux virage. Mince on va jamais pouvoir couper dans ces conditions et pourtant je sais qu’on doit aller en haut, de l’autre côté du champs sur ma gauche 😕
Allez go on coupe dans le champ avant de se payer le mur de rubalise! « 

Après s’être jeté dans le champ sans prévenir il m’a été impossible de m’arrêter comme je l’aurai souhaité, la gadoue fait glisser mon VTT dans tous les sens, je me retrouve d’un côté du mur de rubalise et sonic de l’autre, le chien tire en direction du champ, entraîne mon VTT puis finalement s’arrête sans bien comprendre ce qu’il se passe. Il emmène avec lui des poteaux , impossible de ramener le chien sur le parcours car il y a ces 3 rangés de rubalise à passer, impossible de faire demi tour car sonic à déjà amené mon VTT sur presque 10 mètres et ne comprend pas pourquoi j’essaye de lui faire faire demi tour. celui ci semble commencer à stresser, je pose alors le VTT au sol, passe de l’autre côté des rubalise, détache gentiment le toutou, le porte de l’autre côté des rubalises et le rattache au VTT. Je vois alors la concurrente derrière moi qui me rattrape déjà. Elle me met presque 1 minutes dans les 400 premiers mètres….
C’est la larme à l’œil que je remonte sur le VTT en sachant très bien que cette minute perdue m’ôte toutes chances de podium…. j’attaque donc la montée en gadoue sans grande motivation, dégoûtée, vidée, minée. J’ai la haine mais je n’en veux pas au pauvre Sonic qui n’a voulu que m’aider et gagner du temps. Le chien est sur-motivé, je me remet donc tout doucement dans ma course en essayant de prendre du plaisir. La concurrente qui m’avait rattrapée tombe à plusieurs reprises dans les passages techniques. Là où j’aurai du gagner du temps je me retrouve à en perdre et à arrêter à plusieurs reprises mon chien…. La haine, la haine, la haine!!!!
Finalement j’achève mon parcours par une chute en rejoignant la route, quelques secondes d’inattention, un chien qui coupe un virage et je me retrouve accroché à mon guidon avec un chien qui cherche à rejoindre la ligne d’arrivée. C’est dépitée que je rejoint l’arrivée

RESULTAT:

Un gros câlin au chien qui a fait un travail splendide malgré l’erreur monstrueuse du départ…. et le verdict tombe quelques secondes plus tard: je perd 2 places 😥 et me retrouve relayée à la 6ème place du classement définitif …… De nombreux abandons sur cette épreuve. Je réalise malgré tout le meilleur temps des féminines françaises mais dans cette catégorie Senior les premières sont plutôt douées et dotées de bons chiens, les chrono sont généralement plutôt bons et atteindre un podium n’est pas forcement ce qu’il y a de plus aisé…. Si seulement j’avais été vétérante 😆

Après y avoir cru, après m’être bien amusé sur ce parcours qui me correspondait, c’est la douche froide!
La première fois qu’un chien me fait une si grosse erreur et pourtant cela partait d’une si bonne intention de sa part 😥

C’est dans le calme que nous avons rejoint l’Ardèche avec déjà comme objectif la saison 2014 que nous attendons avec impatience.
Maintenant il faut faire réparer le VTT, réparer le camping car et reprendre le chemin du boulot.

Je préviens déjà mon entourage: JE VAIS ÊTRE TERRIBLE LES 12 PROCHAINS MOIS!!!!!!!!!!!!
A MOI LA MUSCU, LES HEURES D’ENTRAÎNEMENTS, LES DÉPLACEMENTS EN COMPÉTITION, LE VTT, LE VÉLO DE ROUTE, LES GREYSTERS….. A MOI LES HEURES À PARLER SPORT, A CHERCHER LES CHRONO, A RAMER QUAND JE SERAIS QUE 2ÈME……
J’AI LA HAINE COMME JE NE L’AI JAMAIS EU, UNE HAINE QUE JE COMPTE BIEN METTRE A PROFIT POUR MA FUTUR SAISON!!!!!!!!!!!!

Les résultats complets:
http://www.mso-chrono.ch/results/268-championnat-d-europe-ecf/2455/scratch

Un article sur le ite web planète-ardéchoise;
http://www.planete-ardechoise.com/sport/ardeche/750/ctni07–championnat-d-europe-2013.html

Quelques articles parus dans la presse local en amont de ce championnat:
 Dans le journal la tribune le 10 Octobre 2013/

Dans le Dauphiné Liberé du 03 octobre 2013:

 

Quelques articles parus dans la presse local suite au championnat:

Dans le Dauphinée Liberé:

 

 

Filed in: NewsRésumés de Courses
Tagged with:


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/annefull/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273